1. Produits et services
  2. Produits ‑ HomeComfort
  3. Humidification
  4. Humidité de l’air protection sanitaire et hygiène naturelles pour l’air ambiant

Humidité de l’air protection sanitaire et hygiène naturelles pour l’air ambiant

Une humidité de l’air relative entre 40 et 60 % réduit le risque d’infection par gouttelettes

Un air ambiant à humidification optimale vous protège vous, votre famille, mais également les collaborateurs sur le lieu de travail contre les virus pathogènes et renfort en même temps les mécanismes naturels du système immunitaire du corps – notre meilleure arme contre les virus et germes pathogènes dans l’air que l’on respire. Découvrez ci-dessous tout ce qu'il faut savoir sur la façon dont l’utilisation d’un humidificateur d’air permet de réduire considérablement le risque d’infection par gouttelettes (en période d’épidémie et de pandémie, le type le plus fréquent de contamination pour les maladies infectieuses virales grippales et autres).

Un air ambiant à humidification optimale tue les virus

Les éternuements sont contagieux et problématiques à bien des égards ! Si une personne infectée éternue ou tousse dans une pièce fermée, des milliers de gouttelettes de germes infectieuses sont éjectées dans l’air ambiant telle une explosion et y restent parfois une longue durée sous forme de matières en suspension hautement infectieuses. Ces gouttelettes de germes, également appelées aérosols, forment un conglomérat de l’agent pathogène spécifique, d’eau et de sel, dont la durée de vie dans l’air ambiant est altérée de manière décisive par l’humidité d’air qui y règne.

Selon le « New England Journal of Medicine », des scientifiques ont étudié la durée de vie du nouveau SARS-CoV-2 hors du corps qui l’héberge. Dans les gouttelettes de germes (aérosols), il a été démontré que le SARS-CoV-2 survit plus de 3 heures, et la demi-vie s’élève même à 72 heures sur différentes surfaces.

Humidité d’air entre 40 et 60 % h. r. : les virus meurent en quelques secondes

Si une personne infectée tousse ou éternue des agents pathogènes dans un air ambiant à humidification optimale avec une humidité d’air relative entre 40 et 60 %, la concentration en sel dans la gouttelette change de sorte que l’agent pathogène est tué immédiatement après son contact avec l’air.

La durée de vie en suspension et l’infectiosité de la gouttelette de germes est minimisée à quelques secondes, tout en réduisant en même temps le risque de contamination !

Humidité d’air < 40% h. r. : les germes sont conservés et restent infectieux pendant longtemps

Au contraire, un air ambiant trop sec inférieur à 40 % h. r. a précisément l’effet inverse. Les gouttelettes expulsées par éternuement ou toux se dessèchent, les sels cristallisés conservant l’agent pathogène à proprement parler.

L’aérosol rétracté par le dessèchement flotte plusieurs heures dans l’air ambiant et reste hautement infectieux pendant tout ce temps !


Effets de l’humidité de l’air sur l’infectiosité des virus

Souvent, lorsque l’on tousse ou éternue dans des pièces fermées, on récolte des regards désapprobateurs, même à une distance de plusieurs mètres. La crainte d’une contamination potentielle est souvent plus grande que la connaissance de la relation entre l’humidité de l’air ambiant et l’infectiosité des germes. Découvrez ci-dessous comment il est possible de réduire considérablement les risques d’infection par gouttelettes dans des pièces fermées avec une humidité d’air optimale. Les gouttelettes de germes sont expulsées dans l’air ambiant lors de l’éternuement ou la toux via les voies respiratoires de personnes infectées et peuvent infecter des personnes présentes lors de leur durée de vie en suspension si ces dernières inhalent la particule d’aérosol. Dans ce cadre, il n’est pas important de savoir « si » le germe est infectieux, mais « combien de temps » ! Car l’humidité de l’air ambiant joue un rôle décisif dans la capacité de survie et le comportement en suspension des aérosols !

Un air sec (0 – 39 % h. r.) maintient les virus infectieux pendant une longue durée

Un air ambiant trop sec dans une plage entre 0 et 39 % h. r. augmente le risque de contamination par aérosols en suspension dans l’air.

  • Haute durée de vie en suspension dans l’air
  • Les agents pathogènes dans l’aérosol sont conservés par les sels cristallisés
  • Les agents pathogènes restent infectieux dans l’air ambiant

Un air ambiant à humidification optimale (40 – 60 % h. r.) tue les virus

Une humidité d’air ambiant entre 40 et 60 % h. r. constituent pour les agents pathogènes un environnement extrêmement défavorable et réduit le risque d’infection à un minimum !

  • Durée de vie en suspension dans l’air réduite
  • Les agents pathogènes dans l’aérosol sont tués par une concentration en sels accrue
  • Les agents pathogènes sont tués dans l’air ambiant

Un air trop humide (60 – 100 % h. r.) maintient les virus infectieux

Un air ambiant trop humide dans une plage entre 60 et 100 % h. r. rend les aérosols indolents, sans toutefois altérer l’infectiosité.

  • Durée de vie en suspension dans l’air réduite
  • Volume et poids de l’aérosol accrus
  • Les agents pathogènes restent infectieux dans l’air ambiant

Un air ambiant à humidification optimale : un dopage pour le système immunitaire

Le corps humain n’est pas sans défense face aux dangers des virus et bactéries. Les mécanismes de protection ingénieux des voies respiratoires sont un élément central des défenses immunitaires du corps et assurent, en cas d'humidification optimale des muqueuses nasales et pharyngées, une protection efficace contre les agents pathogènes dans l’air ambiant. Si au contraire, un air ambiant trop sec entrave la fonctionnalité de ces mécanismes de protection, des germes pathogènes pénètrent dans le corps presque sans encombre.

L’humidité de l’air est le carburant pour le système immunitaire de l’être humain

Nous le savons tous ! Un air ambiant ou chauffé trop sec irrite les muqueuses nasales et pharyngées sensibles, provoque toux, enrouement, et assèche notre système immunitaire au sens propre du terme. Cela favorise à son tour le risque d’infection par des germes et virus pathogènes. Mais pourquoi en est-il ainsi ?

La muqueuse de nos voies respiratoires joue un rôle majeur dans la défense contre les virus et bactéries. Elle filtre, à chacune de nos quelques 20 000 inspirations par jour, les plus petits agents pathogènes (bactéries, champignons ou virus) de l’air et empêche ainsi que ces germes nocifs pénètrent dans le corps.

Des muqueuses humides sont un bouclier de protection contre les germes pathogènes

La muqueuse des voies respiratoires est constituée d’un épithélium cilié, que l'on peut se représenter au mieux comme un véritable tapis de millions de petits poils en mouvement. Entre ces cils vibratiles, des cellules caliciformes produisent en continu un mucus aqueux qui s'étend comme une protection sur tout le tapis de cellules et le maintient humide en permanence. Dans ce film de protection humide, les cils vibratiles bougent jusqu’à 1 000 fois par minute sous formes d’ondes en direction du pharynx et servent en même temps de convoyeur naturel pour transporter les virus et bactéries adhérents. Même les plus petites particules se font prendre dans cette environnement humide, et sont avalées avec le mucus et tuées.

Un air ambiant trop sec immobilise le mécanisme de protection naturel

Un air ambiant trop sec retire de la couche de mucus l’eau nécessaire de sorte que cette couche de mucus, auparavant protectrice, durcit et perd son adhésivité. Les agents pathogènes infectieux ne se font plus prendre et peuvent poursuivre leur route dans le corps sans encombre. En même temps, le convoyeur des cils vibratiles s’arrête également avec la sécheresse croissante. À partir de ce moment, le corps est presque sans défense face aux germes et agents pathogènes qui pénètrent à l’intérieur !


Les humidificateurs d’air sont une protection efficace contre les infections

Avec une humidité constante entre 40 et 60 % h. r., vous fournissez au système immunitaire de votre corps le carburant nécessaire pour que les fonctions importantes des muqueuses dans les défenses immunitaires fonctionnent de manière optimale ! Trotec propose l’humidificateur d’air ambiant approprié pour toutes les tailles de pièce, applications et même pour presque tous les goûts.

Avec leur commande par hygrostat, les humidificateurs d’air Trotec assurent de manière totalement automatisée une humidité d’air ambiante saine dans une plage entre 40 et 60 % h. r. Sur de nombreux appareils, vous n’avez même plus à vous soucier du remplissage d’eau – les humidificateurs d’air confort sont équipés d’un raccord d’eau fixe.

Applications possibles pour nos humidificateurs

  • Un air respirable sain et sans virus dans les maisons de retraite et maisons de repos

    Gorge qui gratte, picotements aux yeux, irritation des muqueuses, fatigue, peau rugueuse – autant de signes typiques que quelque chose ne va pas dans l’air ambiant. Car le coupable est souvent un climat intérieur trop sec. Ces symptômes et d’autres surviennent en grand nombre en particulier pendant la période de chauffage – de même que les infections grippales et rhumes qui se répandent...

    Plus d'informations
  • L’humidification de l’air dans les garderies d'enfants et les écoles

    Rien n'est aussi important pour la santé que l'air que nous respirons chaque jour. Et donc l’air que nos enfants respirent au quotidien à l'école ou à la crèche. Il est important de veiller à garantir d'excellentes conditions hygiéniques et un air frais, spécialement dans ces endroits, car l'air ambiant sec rend les enfants vulnérables aux maladies et réduit la capacité de concentration de manière...

    Plus d'informations
  • Humidification dans le stockage du bois de placage

    Les stocks de placage doivent être traités avec précaution. Il est nécessaire de faire attention dans les zones d’entrepôt avec un air très sec. Car : lorsque les feuilles de placage se dessèchent, elles se fissurent et deviennent cassantes. Afin d’éviter des détériorations coûteuses causées par un dessèchement du bois de placage, il est nécessaire d’installer dans l’entrepôt un système...

    Plus d'informations
  • Humidification de l’air dans les stocks d’instruments de musique

    Bois de haute qualité, feutres, colle fine et vernis : généralement, les instruments de musique sont fabriqués avec des matériaux sensibles, ce qui leur confère un son particulier et la résonance correspondante. Donc, il est important de ne pas oublier deux choses, en particulier pour le stockage d’instruments de musique de valeur : une protection optimale et l’entretien. Cela s’applique à tous...

    Plus d'informations
  • Humidification dans les locaux de serveurs

    Une technique fonctionnant de manière fiable représente le critère le plus important pour les clients connectés à un centre informatique. Un local de serveur personnel est quasiment la pièce maîtresse d'une entreprise et, là-bas aussi, la technique doit fonctionner de manière permanente. Il est nécessaire que les appareils informatiques se trouvent dans un état parfait. Pour ceci, la climatisation...

    Plus d'informations