1. Produits et services
  2. Produits ‑ HighPerformance
  3. Solutions pour la protection contre l’infection
  4. Programme de protection pour les bureaux

« Comment puis-je protéger au mieux mes collaborateurs pendant la pandémie ? »

Voilà la question centrale que tout employeur doit se poser.

Nombreuses sont les entreprises que la pandémie de Corona confronte à des défis entièrement nouveaux. Alors qu’il suffisait, avant Corona, de remplir les exigences habituelles des règlements de protection au travail, afin par exemple d’éviter les accidents au poste de travail, il faut maintenant prendre des mesures préventives nettement plus importantes pour protéger le personnel contre une infection par le virus de la Covid-19. Cependant, les mesures visant à protéger la santé du personnel représentent aussi une assurance contre les absences et donc contre les coûts et pertes de chiffre d’affaire qui en découlent. Voilà pourquoi un programme efficace, avec des solutions techniques allant au-delà des exigences des règlements de protection au travail liés au SARS-CoV-2, ne peut être que recommandé pour réduire au minimum les arrêts maladie et leurs effets au plan de l’entreprise.

Home office n’est pas toujours possible
Les parois séparatrices en verre acrylique et les masques protègent les collaborateurs

Home office : oui ou non ? Les règles « Corona » suivantes sont valables pour les postes de travail dans les bureaux

Dans le cadre de la protection des salariés pendant la pandémie, le gouvernement appelle les employeurs à rendre possible le télétravail à leurs collaborateurs, dans tous les cas où cela est réalisable. Lorsque des raisons d’exploitation interdisent le télétravail, par exemple à cause d’une numérisation insuffisante ou d’un manque de technique à la maison, des mesures de protection adéquates doivent être prises au poste de travail afin de réduire les contacts ayant des conséquences au plan épidémiologique et pour protéger au mieux les employés contre une infection directe ou indirecte par le virus SARS-CoV-2.

Un climat sain au travail constitue la meilleure protection pour l’entreprise

Les relations entre l’entreprise et les employés a fondamentalement changé. Alors que le salaire a longtemps été considéré comme l’instrument le plus important du partenariat social, ce sont aujourd’hui, et en particulier en cette période de pandémie, d’autre valeurs qui comptent. Les collaborateurs attendent à juste titre « la meilleure protection possible » au poste de travail contre les agents pathogènes infectieux. Si les mesures de protection contre l’infection, et donc en faveur de la santé du personnel, ne sont prises que « du bout des lèvres », le « retour de manivelle » sera, à court ou long terme, une insatisfaction des employés. Sans parler des conséquences qu’une flambée interne de Corona peut avoir pour l’entreprise.

4 composants. 4 fois la sécurité. 4 bonnes raisons pour aimer aller au travail.

Vers les parois de séparation

Parois de séparation acryliques

Mobiles ou stationnaires, nos parois de séparation avec cadre anti-aérosols offrent une protection unique en son genre contre les gouttelettes et les aérosols.

Vers les parois de séparation

Vers les purificateurs d’air hautes performances

Les purificateurs d’air hautes performances

Les purificateurs d’air mobiles à l’efficacité contre le coronavirus scientifiquement confirmée.
Made in Germany – par le leader du marché.

Vers les purificateurs d’air

Vers les masques

Masques chirurgicaux

Masques chirurgicaux jetables haut de gamme pour la protection contre les gouttelettes et les aérosols. Made in Germany et capacité de filtrage contrôlée.

Vers les masques

Vers le moniteur de la qualité de l’air BQ30

Indicateur tricolore de CO2

Quand faut-il faut aérer ? Les moniteurs de la qualité de l’air permettent de détecter une concentration trop élevée de CO2, de poussières fines ou de particules d’aérosol dans l’air ambiant.

Vers le moniteur de la qualité de l’air BQ30

La protection contre l’infection au bureau

Visiblement efficaces contre les aérosols invisibles

Les parois de séparation acryliques avec cadre de protection anti-aérosols offrent une protection fiable contre les gouttelettes et les particules d’aérosol invisibles à l’œil nu. Une exclusivité Trotec, ces parois de séparation ont un cadre de protection périphérique pour contenir les aérosols infectieux et les particules humides de salives pendant le travail quotidien. Ce cadre de protection anti-aérosols empêche que les particules d’aérosol, expulsées lorsque l’on parle ou que l’on respire, ne flottent vers les collègues assis à côté ou en face avant d’être éliminés de l’air ambiant au moyen de purificateurs d’air ou de mesures d’aération appropriés. Une zone de protection propre pour chaque collaborateur. Une possibilité bien claire de protéger les collaborateurs, au-delà du port du masque, des aérosols infectieux considérés de façon unanime par les scientifiques comme étant les principaux responsables de la diffusion du virus SARS-CoV-2.

En savoir plus…

Les purificateurs d’air hautes performances assurent un air exempt de virus, de bactéries et d’aérosols dans les bureaux

Moins 10 °C dehors. Dans les bureaux, un climat de travail sain

Si l’on veut offrir au personnel la meilleure protection possible, il faut une solution fiable capable de protéger des virus infectieux quels que soient le vent et les températures. Ce dont une aération par l’ouverture des fenêtres n’est pas capable. Le purificateur d’air hautes performances TAC V+, si. Le purificateur d’air mobile filtre, même en fonctionnement continu, 99,995 % de tous les agents pathogènes en suspension dans l’air avec une constante efficacité. Qu’il s’agisse d’aérosols infectieux, de bactéries ou encore de poussières fines ou d’allergènes qui pénètrent dans les locaux par les fenêtres, le TAC V+ offre une protection pratiquement à 100 % contre les particules en suspension et les polluants de l’air porteurs de maladies. Et, accessoirement, les employés ne sont pas obligés d’avoir froid en hiver parce que la précieuse énergie de chauffage s’échappe par les fenêtres ouvertes.

En savoir plus…

Même au bureau, les masques chirurgicaux doivent être portés en permanence

Le « plus » de sécurité dans les relations quotidiennes

Entretemps, nous nous sommes habitués au port du masque. Les masques médicaux protègent bien contre les gouttelettes grossières et, suivant le type, offrent aussi une certaine protection contre les minuscules particules d'aérosol, éjectées lorsque l’on respire ou que l’on parle. Dans toutes le zones où l’air n’est pas en permanence nettoyé par des purificateurs d'air, ce sont des masques haut de gamme qui doivent être mis en œuvre. Des masques médicaux avec certificat d’origine, capacité de filtrage contrôlée et grand confort de port. 

En savoir plus…

Aération régulière et indicateur tricolore de CO₂

Aération régulière et indicateur de CO2

En plus de la purification permanente de l’air, les collaborateurs sont tenus, à partir d’un taux de CO2 de 1 000 ppm, d’ouvrir les fenêtres des bureaux pour une aération « choc ». Bien que cela ne soit pas absolument nécessaire pour réduire la concentration en aérosols, grâce à la mise en œuvre de purificateurs d’air, cela permet aussi d’éviter des taux de CO2 trop élevés dans l’air ambiant, ceux-ci risquant d’entraîner une baisse du bien-être et des capacités de concentration. La surveillance du taux de CO2 peut être effectuée (en fonction du nombre de collaborateurs présents dans la pièce) au besoin avec le moniteur de la qualité de l’air BQ30.

En savoir plus…

4 mousquetaires pour une protection optimale : le purificateur d'air, la paroi de séparation, le masque, l’indicateur tricolore de CO₂

4 éléments fiables pour un environnement de travail sûr :

  • Les parois de séparation transparentes avec cadre de protection anti-aérosols.

    Pour réduire le risque d’infection par les gouttelettes volantes et les minuscules particules d’aérosol venant de collègues travaillant à proximité immédiate.

  • Le purificateur d’air TAC V+.

    Réduction au minimum, efficace et fiable, du risque d’infection indirecte. Judicieux au plan énergétique, doté d’une efficacité scientifiquement prouvée et contribuant de façon notable à un climat de travail sain.

  • Les masques de protection.

    Dès que l’on quitte son poste de travail, sur le chemin de la pause déjeûner, pour changer de pièce – le masque chirurgical, c’est la sécurité.

  • Les indicateurs tricolores de CO2.

    Quand faut-il de nouveau aérer ? Les moniteurs de la qualité de l’air indiquent une concentration trop élevée de CO2, de poussières fines ou de particules d’aérosol dans l’air ambiant.

    Vous trouverez ici des programmes de protection, scientifiquement éprouvés, pour les bureaux et les organismes publics :

En savoir plus…

Toutes les informations dans le « Guide pratique des parois de protection pour les écoles, les bureaux et le commerce »

Le « Guide pratique des parois de protection pour les écoles, les bureaux et le commerce », disponible en PDF, vous permet de constater qu’il est relativement simple de réaliser un programme d’hygiène sûr même dans votre entreprise. Ce guide pratique montre comment réaliser le programme d’hygiène recommandé par le Professeur Christian Kähler pour le séjour dans des espaces fermés. Il rassemble des faits scientifiquement établis concernant les risques de contagion en classe ainsi que les solutions techniques permettant de réduire à un minimum le risque d’infection aux postes de travail dans les bureaux. Téléchargez le PDF ici :

Vers le Guide pratique des parois de protection pour les écoles, les bureaux et le commerce
Protection contre l’infection pour les bureaux et les postes de travail dans les bureaux

Principe de fonctionnement de la paroi de protection acrylique avec cadre de protection anti-aérosols

Le cadre de protection anti-aérosols de la paroi acrylique de Trotec fait en sorte que le flux de particules d’aérosols forme un tourbillon à proximité du bord. De ce fait, les aérosols restent plus longtemps près de la personne infectée et s’y mélangent à l’air avant d’être diluées et finalement filtrées par le purificateur d’air. Dans le cas d’une paroi SANS cadre, les particules d’aérosols qui arrivent sur la paroi acrylique dépassent les bords de la plaque presque sans être freinées. Les particules d’aérosols potentiellement infectieuses peuvent ainsi se diffuser en direction de la rangée de tables voisine.